LIRE L'ARTICLE


Du certain au possible :
portrait de l'identité numérisée
chez Loretta Lux

Marine Pillaudin

___________________________________________________________________


Résumé
: La relation qui se tisse entre virtualité et quotidienneté est ici conçue comme un moment de bascule entre ce que sous-tend le certain et la multiplicité des possibilités que lui ouvre le numérique. À quel point, l’utilisation de ce vecteur de nouvelles potentialités techniques, permet-il de faire se déplacer nos perceptions de l’habituel du côté de l’inhabituel ? Nous tenterons d’en saisir les enjeux à partir des œuvres de l’artiste Loretta Lux qui entrecroise peinture et photographie numérique.

Discipline : Arts plastiques

Mots-clés : multiplicité, façade, mise en scène, mutation, altération, trame, actualisation, habitude, structuration, organisation

Plan :
- Univers de « façades »
- Mixité du médium
- Altération du certain

___________________________________________________________________


Pour citer cet article
:
Marine Pillaudin, « Du certain au possible : portrait de l'identité numérisée chez Loretta Lux », Réel-Virtuel, n°2, « Virtualité et quotidienneté », mars 2011.
http://reelvirtuel.univ-paris1.fr/index.php?/revue-en-ligne/m-pillaudin/2/

___________________________________________________________________


Présentation de l’auteur
: Marine Pillaudin est professeur agrégée d’Arts plastiques, et doctorante en Arts plastiques, à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, sous la direction d’Éliane Chiron. Elle mène une réflexion sur les notions de transitoire et de transitionnel dans le jeu créateur à partir de l’analyse d’images photographiques, cinématographiques et vidéographiques.

___________________________________________________________________


LIRE L'ARTICLE