LIRE L'ARTICLE


« Devenir-monde ».
Un archivage cartographique
de la quotidienneté

Julien Verhaeghe, Marion Zilio

___________________________________________________________________


Résumé
: Le contexte contemporain des pratiques du virtuel suscite la production d’un double cartographique du monde. Ce qui implique que notre quotidien soit accompagné d’un processus de numérisation dans lequel le Voir relève d’une logique de l’archivage en temps réel. Cet archivage cartographique induit de nouvelles façons d’habiter le monde, voire de devenir-monde. Se jouent alors les conditions de visibilité, de savoir et de pouvoir d’un monde complexe et fluide.

Disciplines : Esthétique, Philosophie des techniques et des nouveaux médias, Épistémologie

Mots-clés : algorithme, archivage, cartographie, complexité, épistémè, géophilosophie, gouvernementalité, numérique, temps réels, virtualités

Plan :
- Introduction : Devenir-monde, une actualisation du quotidien
- Territoires cartographiques
- Visualiser et optimiser le quotidien : l’archive métastable
- De la surveillance à la gouvernementalité algorithmique
- Conclusion : l’esthétique et l'ergonomique

___________________________________________________________________


Pour citer cet article
:
Julien Verhaeghe et Marion Zilio, « « Devenir-monde ». Un archivage cartographique de la quotidienneté », Réel-Virtuel, n°2, « Virtualité et quotidienneté », mars 2011.
http://reelvirtuel.univ-paris1.fr/index.php?/revue-en-ligne/j-verhaeghe---m-zilio-/2/

___________________________________________________________________


Présentation des auteurs
: Julien Verhaeghe est docteur en Esthétique, Sciences et Technologies des Arts, Université Paris 8. Sa thèse, intitulée Esthétique du flux dans l’art contemporain, interroge les processus faisant advenir la contemporanéité, dans leurs rapports à l’esthétique. Il a notamment publié : Photographie, médias et capitalisme (co-direction), Paris, L’Harmattan, 2009 ; « Vers une photographie du corps micropolitique : Andreas Gursky », dans Politiques de la photographie du corps, sous la direction de François Soulages, Paris, Klincksieck, 2007. Marion Zilio est actuellement doctorante en Esthétique, AIAC « Arts des Images & Art Contemporain », EA 4010, Université Paris 8. Ses recherches portent sur l’esthétique de la fluidité et les cultures numériques. Elle a notamment publié : « Du visage à la sur-face », dans Photographie et contemporain. À partir de Marc Tamisier, sous la direction de François Soulages, Paris, L’Harmattan, 2009 ; « De l’a-culture aux sources de l’imaginaire contemporain ? », dans Photographie, médias et capitalisme, sous la direction de François Soulages et Julien Verhaeghe, Paris, L’Harmattan, 2009.


Contacts mail
: julien.verhaeghe(at)gmail.com ; mzilio(at)hotmail.fr

___________________________________________________________________


LIRE L'ARTICLE