LIRE L'ARTICLE


L’empreinte numérique de la mort :
étude de l’œuvre Community
de Terike Haapoja

Geneviève Marois-Lefebvre

___________________________________________________________________


Résumé
: Les appareils d'enregistrement numérique et leur accessibilité ont modifié la façon d'aborder et de représenter la mort dans les sociétés occidentales. Dans son œuvre Community, l'artiste finlandaise Terike Haapoja s'approprie une technologie habituellement réservée aux usages scientifiques, la caméra infrarouge, afin de proposer une réflexion qui articule les technologies numériques avec la vision ancestrale d’un rapport concret avec la mort.

Disciplines : Art contemporain, Sociologie de l’art, Esthétique

Mots-clés : représentation, mort, vidéo numérique, installation, immatérialité, entropie, distance, spectacularisation, durée

Plan :
- L'usage du numérique comme représentation de l'invisible
- La durée vidéographique comme reproduction du processus mortel
- La couleur comme témoin de la mort

___________________________________________________________________


Pour citer cet article
:
Geneviève Marois-Lefebvre, « L’empreinte numérique de la mort :
étude de l’œuvre Community de Terike Haapoja », Réel-Virtuel, n°3, « Archéologie des nouvelles technologies », avril 2012.
http://reelvirtuel.univ-paris1.fr/index.php?/revue-en-ligne/3-marois-lefebvre/

___________________________________________________________________


Présentation de l’auteur
: Geneviève Marois-Lefebvre est actuellement candidate à une maîtrise en Arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal. Ses recherches portent sur les possibilités de création autour de l’indicible et de l’irreprésentable en vidéo.

Contact mail : marois-lefebvre.genevieve(at)courrier.uqam.ca

___________________________________________________________________

LIRE L'ARTICLE